PATRIMOINE

EGLISE SAINTE CROIX DE CORMEILLES et PRESBYTERE

 

Bâtie semble-t-il sur les débris d’une ancienne forteresse, l’église Sainte Croix fut mentionnée dans une charte du roi Henri II d’Angleterre (1152).

Datant du XIe siècle, le plan représente effectivement une croix grecque assez remarquable. Bâtie sur les hauteurs du Mont-Mirel (du latin minares : admirer) l’édifice religieux a été remanié au cours du XV et XVIIIe en siècle en architectures à deux styles : roman et ogival. La façade fut refaite en 1882. La tourelle hexagonale qui referme l’escalier accédant aux trois cloches fondues à VILLEDIEU LES POELES date du XVe.

Le pignon de la chapelle nord du transept est en colombages et est accessible par les jardins du presbytère construit en 1762. L’intérieur de l’église Sainte Croix présente une particularité unique en Normandie parce que la déclivité du sol (9%) met l’autel majeur à la hauteur des orgues.

 

DSC_1595

DSC_1600

 

« LE BONHOMME CORMEILLES »

 

C’est au XVIe siècle que les villageois ont sculpté un visage au 1er étage d’une des plus anciennes maisons de Cormeilles (Manoir du XVIe siècle)

Cette corniche sculptée dans le bois était censée protéger la ville de Cormeilles et ses habitants.

003

 

L’HOTEL DE VILLE

 

L’emplacement de celle-ci était initialement occupé par une conciergerie gérée par un sergent, mais à partir de novembre 1832, le conseil municipal décidé de construire une mairie, une justice de paix et une maison d’arrêt à la place de cet édifice en fort mauvais état.

L’exiguïté du local était tel que les 12 membres du conseil suffisait à le remplir. De même le local de justice de paix était si restreint que celle-ci s’installa à partir de 1830 dans les locaux de l’hôtel du Bras d’Or.

Après de nombreuses hésitations et tractations, la pose de la première pierre eut lieu le 28 mai 1851.

L’achat de l’horloge fut décidé par délibération du conseil du 10 mai 1852 à Monsieur Wagner, horloger mécanicien à Paris.

Depuis ces événements beaucoup d’eau a passé sous les ponts de la Calonne. Si la mairie trône toujours aussi majestueusement au centre de la rue de l’Abbaye, la justice de Paix a disparu. La prison de même. Quant au conseil de révision, si cher à Monsieur le Préfet de cette époque déjà lointaine, il a été supprimé en 1966 dans les chefs-lieux de canton.

 

 

cartes-postales-La-Mairie-CORMEILLES-27260-10158-20080315-1j4j8w3r2f0a4p5m7k9z.jpg-1-maxidsc_1722

 

 

 

 

LES RUES

 

La rue de Pont-Audemer reste la plus caractéristique. C’est l’ancienne rue des drapiers qui était à l’origine une ancienne voie romaine de Juliobona (Lillebonne) à Noviomagus (Lisieux).

Grâce à un programme de rénovation soutenu par les municipalités successives, la mise en valeur de cette rue se distingue par d’inombrables maisons anciennes à colombages préservant le cachet « Pays d’Auge’ qui lui revient.

A découvrir l’ancien relais de poste du XVIe siècle, cerné par des encorbellements sculptés de loups rageurs et des fenêtres à meneaux (à l’ange de la Rue Sainte Croix).

dsc_1609dsc_1650dsc_1606DSC_1613

 

 

LA COUR DU BRAS D’OR

 

Cet ancien relais de diligence datant du XVIe siècle est situé Rue Paul Mare et offre un bel ensemble de maisons à colombages et de constructions en brique (du XIXe). O

On peut y admirer 22 œuvres sculptées par l’artiste Joao MIRANDA : remarquable travail exécuté en 1977 sur les façades de cette ancienne « hostellerye ».

 

DSC_1751

 

LE THEATRE

 

dsc_1644IMG_0112

 

Il a été construit en 1877. Il a toujours accueilli pour des représentations théâtrales mais aussi des séances de cinéma depuis les années 50/60. Il devrait reprendre cette activité courant 2018 avec la création de ciné seine ex ciné276. Il peut accueillir 360 spectateurs.

En 1900 à l’arrière du théâtre existait une halle aux grains, ou les gens de Cormeilles et des alentours achetaient ou vendaient leurs produits agricoles, cette belle construction n’existe plus.

A la place se trouve à ce jour la salle polyvalente. Celle-ci permet d’accueillir de nombreuses activités d’associations, d’entreprises, particuliers, pour le tarif, se reporter à la rubrique.

 

 

LA BIBLIOTHEQUE

 

A côté du théâtre se trouve ce jour la bibliothèque de Cormeilles anciennement arsenal des pompiers de Cormeilles.

dsc_1641

Attenant à la bibliothèque, un terrain de pétanque a été aménagé.

 

MANOIR du VAL HEBERT

 

Ancienne propriété de la famille De BELLEMARE dont Messire Anthoyne De BELLEMARE « escuier », Sieur du Val Hébert.

Ce manoir du XVe possède deux jolies tourelles dont une en encorbellement.

 

 

dig

 

 

DISTILLERIE et SON MUSEE DU CALVADOS

 

Située au coeur du Pays d’Auge, la Distillerie Busnel est connue dans le monde entier pour la qualité exceptionnelle de son CALVADOS (« Eau de Vie de pomme). Des visites et dégustations sont organisées régulièrement pour un large public venu découvrir l’art de la création du Calvados dans un cadre bucolique et typiquement Augeron. Le musée d’outils de tradition offre beaucoup d’intérêt et de curiosité… Suivez le guide !

Renseignements auprès de l’office de tourisme ou sur le site officiel de la Distillerie Busnel : www.distillerie-busnel.fr (téléphone : + 33 (0)2 32 57 80 08)

 

Les chais de la Distillerie Busnel à Cormeilles, village typiquement Normand

 

distillerie cano_3908392_2.jpg70 cartes-postales-La-Distillerie-CORMEILLES-27260-740-20070711-2g4z9e8e7h9y7u7f8j4b.jpg-1-maxi